La Lune nous offre une douce pause • Nouvelle Lune du 23 décembre

Bonjour à toutes et à tous,

La Nouvelle Lune aura lieu le 23 Décembre à 10h17 en temps universel, 11h17 à paris, 5h17 à Montréal.

En écho au bulletin d’Arouna sur le Solstice d’hiver, voici le prolongement que m’inspire le Ciel.
En parfaite concordance des temps, sa lecture colle parfaitement bien avec ma lecture du Ciel de cette dernière Nouvelle Lune de l’année, la veille de Noël !!! 
Et c’est tout naturellement qu’Arouna se joint à moi pour ce bulletin de préparation « spécial-Noël », spécial gestation du « divin enfant » qui trépigne de renouveau christique. 

Une Nouvelle Lune démarre un nouveau cycle et c’est toujours un appel à vivre un temps de calme intérieur pour percevoir l’énergie qui se développera durant toute la Lunaison. Notez que nous venons de franchir le Solstice, un moment où le Soleil lui-même observe un temps de repos. Sol stare signifie que le Soleil ni ne monte ni ne descend par rapport à la ligne d’horizon, par conséquent les jours et les nuits ni n’augmentent ni ne diminuent (ou à peine) pendant cette période de Solstice qui dure environ trois jours. Cette Nouvelle Lune se situe donc entre le Solstice et Noël, jour de joie et de paix qui célèbre la naissance du Christ.
Ne ratons pas ce moment béni pour plonger au plus profond de nous-même, en commençant par faire une longue pause mentale pour espérer découvrir la véritable nature de notre Essence divine, que nous pouvons appeler avec ferveur notre Christ intérieur.

Cette Lune est un vrai challenge, car dans le même temps, il y a dans le Ciel l’arrivée de Jupiter en Bélier. Cette planète géante symbolise l’expansion et dans le signe de Feu du Bélier, c’est une considérable force vibratoire qui incite à passer à l’action de façon très décidée, voire impétueuse ! C’est pourquoi Arouna nous a proposé une double trêve jusqu’à Noël (et même jusqu’au 29 décembre) : celle de l’intellect et celle de notre énergie-Feu.
Donc, je vous le dis aussi, Du calme ! Le temps est au repos :  Il y a un amas d’énergie important en Capricorne, un signe dirigé par Saturne qui aime que l’on prenne le temps d’une réflexion profonde avant d’agir.
Sans compter que le Soleil, la Lune, Vénus, Mercure et Pluton se trouvent aussi en Capricorne. On peut même y observer l’astéroïde Cupidon qui viendra ajouter une petite touche amoureuse à l’expérience de cette fin d’année extra-ordinaire, comme pour nous faire mieux aimer le sens de la vie. 
De fait, le prochain Noël sera une sorte de Saint-Valentin à l’octave supérieure éminemment mystique.

Un mot sur le Capricorne, ce dernier signe de l’année représenté par une chèvre dotée d’une queue de poisson. Étrange animal !

C’est un signe de Terre qui nous relie à la matière. La chèvre symbolise donc notre matérialisme. Il n’y a qu’à regarder ce qu’est devenu Noël, une gigantesque fête consumériste, intensément mentale, qui nourrit le réel danger de perdre son Christ intérieur.
Fort heureusement, cette biquette têtue et quelquefois carrément écervelée, possède une magnifique queue de poisson :))
Y a-t- il un sens positif à cette expression ? Nous allons voir très heureusement que oui !!!
Le Capricorne dans son expression spirituelle la plus élevée représente la Montagne sacrée, « Gunung Agung » dans la langue indonésienne.

Avant d’entreprendre son dixième travail, l’ascension de la montagne sacrée, Hercule eut en prélude à descendre au plus profond de lui-même. Autrement formulé, il eût à découvrir le monde des enfers où règne le sévère et ténébreux Hadès.
La queue du poisson symbolise la sensibilité mystique qui permet cette précieuse descente au cœur de nous-même.
Pour sa visite dans le royaume d’Hadès, Hercule se présenta aux portes des enfers (qui n’a aucune analogie avec l’Enfer vu par les Chrétiens). Il se heurta à Cerbère, le tricéphale qui lui en interdit l’accès. Les trois têtes symbolisent nos trois natures d’êtres incarnés, le corps physique, émotionnel et mental. 
Après avoir maîtrisé le chien féroce, l’accès à notre nature profonde s’ouvre, mais pour atteindre le royaume, il faut encore traverser le Styx. Ce fleuve symbolise la ligne de démarcation entre notre conscience terrestre et notre supra-conscience. 
Pour le traverser, il n’y a pas d’autre moyen que d’emprunter la barque de Charon, le passeur qui nous demande une obole sous la forme d’une pièce d’Or. Entendons que Charon demande un projet d’Âme pour accepter de nous emmener sur l’autre rive. 
Autrement formulé, il s’agit de transformer notre plomb (le matérialisme) en Or selon les lois alchimiques.
Le Styx franchi, Hercule accède enfin au royaume. Là, tous ses sens de perception se décuplent et c’est avec l’immense sensibilité qui l’envahit, qu’il arrive à percevoir la réalité du monde bien au delà de ce que permettent nos simples sens terrestres.
Oui mais… cette hyper-sensibilité qui pourrait lui offrir l’accès direct au Divin, lui révèle d’abord l’amplitude du bas-astral. Il doit alors combattre la tentation de se servir de ses nouvelles facultés pour assouvir ce qu’il pouvait rester de vil en lui-même : Le goût du pouvoir, les envies de possession au détriment des autres etc… Au cours de ce rude combat intérieur, Hadès se présente à lui au moment où il s’y attend le moins. Avec une voix tonitruante, il lui demande: « Ô mortel, que viens-tu faire au cœur de mon royaume » ?
Hercule, soudain empli d’une tranquillité intérieure, lui répond avec assurance: « Je viens délivrer Prométhée ».
Prométhée symbolise l’humanité. Traduction : Hercule sait maintenant maîtriser sa nature humaine. Hadès, le roi ténébreux esquisse un sourire et demande à un de ses premiers assesseurs, le dénommé Vulcain, de lui forger une gemme, la pierre précieuse qui recèle le secret de son Âme. 
C’est ainsi qu’Hercule a pu commencer à gravir la montagne sacrée. Ainsi, notre chèvre Capricorne intérieure s’élève et perd peu à peu sa nature matérialiste.

En résumé, comprenons que ce temps de pause du Solstice à Noël dans lequel s’inscrit l’énergie de la Nouvelle Lune est essentiel à observer pour atteindre l’étincelle de Lumière christique qui permet de transmuter notre nature pesante faite de plomb.
Jupiter en Feu du Bélier est au Carré de l’énergie Terre Capricorne. Si nous sommes, en cette fin d’année, tenté-es par les escalades abruptes produites par un mental agité nous poussant vers de faux objectifs, soyons vigilant-es et demeurons avec lucidité dans cette extra-ordinaire pause que nous offre l’énergie du Ciel.

Arouna et moi-même vous souhaitons que ce prodige céleste ensemence votre conscience et que la matérialité de vos aspirations disparaissent le temps d’une profonde célébration spirituelle de la fête de Noël 2022 afin de gester un nouveau moi plus christique pour 2023. 

Gardez la Lumière,
Philippe

Autres articles de la même catégorie

Bulletins
Un Solstice d’Été 2024 à rallonge • Bulletin-vidéo

Un Solstice d’Été 2024 à rallonge • Bulletin-vidéo

Ah le Solstice d’Été 2024… comme j’aurais aimé vous dire aujourd’hui qu’après le printemps super exigeant, spirituellement parlant, que nous avons eu entre Pâques et la Pentecôte 2024, nous entrons enfin dans un été de "vacance" solaire… mais non… et le temps météorologique le souligne bien, pas besoin de faire tourner les tables pour voir que nous entrons dans une toujours très exigeante phase de chaos… dans le monde… en France et donc, en miroir, dans notre monde intérieur !
Je vous en dis plus dans mon bulletin-vidéo « Au Fil du Réel » spécial Solstice d’été à rallonge, un bulletin plus long que d’habitude, un bulletin à rallonge en quelque sorte 😉 car il pourra faire écho pour vous jusqu’à la fin de cette exigeante et costaud année 2024… et même peut-être un peu plus longtemps…

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Pleine Lune du 22 juin

Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Pleine Lune du 22 juin

Lisez bien le bulletin de la Pleine Lune du 22 juin de mon ami Philippe Bonato. Il confirme avec sa lecture spirituellement astrologique ce que je sens profondément : nous entrons bien avec cette Pleine Lune dans un Solstice d’Été à rallonge. L’été spirituel ne commencera qu'avec l’entrée dans le signe du Lion vers le 23 juillet.

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune nous offre la Connaissance

Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune nous offre la Connaissance

Je dois humblement avouer que rien ne me vient en écho au bulletin de Philippe Bonato sur cette Nouvelle Lune… Juste envie de partager avec vous, en ce temps quelque peu "vide" de mots pour moi et peut-être pour vous aussi, de Nouvelle Lune en Gémeaux, qu’il est des moments où il faut avoir l’humilité de dire "je ne sais pas". Dans ces moments, en attendant que la Connaissance promise par cette Nouvelle Lune ramène de la lumière dans notre ignorance, c’est à l’Espérance que j’invite "celui-qui-ne-sait-plus" à se raccrocher avec Foi dans l’Amour divin.

lire la suite »