L’esprit solaire du solstice d’Hiver 2022

Dès la Nouvelle Lune du mois dernier, j’entendais le Ciel nous appeler à une trêve anticipée : La trêve de l’intellect, un processus aussi déstabilisant qu’apaisant, comme vous avez été nombreux à me le dire. Aujourd’hui, à l’heure du Solstice d’hiver, j’ai envie de vous dire, rajoutez-en de la trêve. Profitez de la trêve de Noël pour faire, en plus de la trêve de l’intellect, une sérieuse trêve énergétique martienne.
Cette double trêve vous permettra de passer en douceur les fameuses fêtes de famille et d’entamer une belle gestation de votre « enfant divin ».
Ce n’est que le 29 décembre que démarre le tournant de l’énergie lunaire à l’énergie solaire (le Nouvel An solaire), mais la mise en mouvement d’une énergie plus solaire est déjà dans l’air avec un Ciel toujours super chargé de l’énergie-feu du Sagittaire. (Voir le bulletin de la dernière Pleine Lune de Philippe Bonato). C’est cette énergie-Feu en plein cœur du noir, du froid et de chutes du moral propre à l’époque autour de Noël, qui engendre du chaos énergétique, avec moultes tentations d’agitations inutiles, car en dépit de cette présence dynamique dans le Ciel, ce n’est absolument pas le moment de s’agiter, ni mentalement, ni physiquement !!!
Il n’en reste pas moins qu’en esprit, ce Solstice 2022 est un coup d’envoi et une invitation à nous ouvrir au côté positif magnifique de l’énergie-Feu du Sagittaire : l’aspiration à une fréquence supérieure de spiritualité incarnée : l’archer qui vise plus haut vers le Ciel, tout en gardant les pieds bien sur Terre.
Comme de surcroit, Jupiter est en Bélier – signe de feu également – on n’aura pas trop d’une double trêve, celle de l’intellect ET celle de notre énergie-Feu, pour passer une bonne fin d’année 2022.

Du coup, j’ai envie de vous dire attention deux fois :

1) Attention, une trêve de l’intellect ne veut pas dire un renoncement au mental, cette faculté divine (Hod dans l’Arbre de vie : sphère de base du pilier gauche, celui de l’Intelligence).
Pour rappel : Le premier principe de l’univers énoncé dans le Kybalion « Tout est mental, l’univers est mental ». Donc la réponse à un intellect en surchauffe n’est pas de lâcher le mental, comme il est dit trop rapidement dans certaines approches spirituelles.
L’intellect est certes une expression du mental beaucoup plus condensée que l’esprit, mais il n’est négatif que lorsqu’il est au service d’un « moi égotique » qui va l’empêcher d’être en reliance avec notre esprit.
Vous reconnaissez les méfaits de l’intellect négatif aux raisonnements inspirés par la peur, la culpabilité, la souffrance, le besoin de confort, ou au contraire à un surplus d’intensité, qui engendre justifications véhémentes et excitation intellectuelle qui bloquent la paix mentale indispensable pour que l’inspiration, le souffle de l’esprit, descende dans notre matière et nous rende créatif.
Un mental relié à l’Esprit pour un intellect lumineux comme le soleil est le défi spirituel de ce Solstice d’hiver : Dans l’Arbre de Vie, il s’agit d’arpenter le sentier 26 qui relie Hod, notre intellect, à Tiphéret, notre moi solaire.
En pratique, il s’agit de ne pas se laisser piéger par nos élucubrations intellectuelles. Pas évident en ce temps de Solstice qui nous trouve, comme le monde, en cours d’un renouveau complet dans lequel on est complètement brassé et plus ou moins interloqué, voire sidéré par l’insensé ambiant !
Oui mais… Le Ciel mettant toujours le remède à côté du poison, il souffle dans l’air cette énergie d’expansion jupitérienne à prendre sans réserve sous la forme sagitairienne d’optimisme et d’enthousiasme en dépit de tout, afin de ne pas faire de cette confrontation à nos limites intellectuelles du moment ou à notre mental agité… un problème !

2) Attention, une trêve de l’énergie Feu ne veut pas dire éteindre le feu du cœur.
Là encore, le Ciel nous a aidé à la Pleine Lune, avec la planète Mars éclipsée par la Lune, ce qui a mis dans l’air une énergie martienne un peu calmée. Ce jeu céleste nous donne l’occasion de parachever en cette fin d’année, la transmutation de notre énergie masculine négative.
Ce processus en cours depuis le Solstice d’hiver 2020, est de fait un des enjeux spirituels essentiel de la crise en cours : la transmutation du Mars de la guerre dans le monde qui commence en chacun de nous. Pas encore gagné pour le monde, mais à nous de faire notre part, en nous souvenant que ce n’est pas parce qu’on calme notre Mars intérieur qu’on doit renoncer aux combats pacifiques, comme celui de libérer la liberté menacée par exemple.
Avec ce Solstice, c’est de fait un nouveau paradigme du courage (Gebourah dans l’Arbre de Vie) qui nous est demandé :  Le courage du cœur !!!
Nouveau paradigme, nouveau concept : être cœurageux
Le Solstice d’hiver 2022 est un solstice de cœurage à ne pas rater pour ne pas se décœurager en 2023 en dépit de tout ce qui peut se passer de martien négatif ou d’insensé intellectuellement parlant.
Comment ? En ne luttant pas contre les effets anxiogènes d’un intellect égotique, mais en augmentant la vibration de notre énergie-cœur afin de ne pas se laisser avoir par la crise en cours, qui n’est pas finie… et ses effets délétères !!!
En cette fin d’une année super exigeante, il nous est demandé un mental nourri par de la neutralité bienveillante pour soi-même comme pour les autres et aussi face aux situations difficiles, voire déraisonnables, de la crise actuelle. Le cœur en est la clé !!
Si la conjonction hautement Sagittairienne, nous interpelle sur ce que nous faisons de notre intelligence, mettons donc notre intellect sous le regard de l’intelligence du cœur.
N’essayons pas d’être intellectuellement intelligents, visons plutôt à être sensiblement intelligent.
En pratique : Charité bien ordonnée commençant par soi-même, offrons-nous tout seul le cadeau de la liste de nos acquis spirituels de cette rude année 2022.
Listez vos victoires sur votre moi égotique. Fort et riche de cette liste, vous serez mieux à même de demander comme cadeau de Noël l’élargissement de la force vibratoire de votre cœur pour que, dans les années qui viennent, votre énergie-cœur soit plus vibrante dans ce monde qui aura du mal à muter si nous n’entendons pas l’invitation spirituelle de ce Solstice :  mettre le genou à terre devant nos limites intellectuelles et nous relever déterminés à laisser notre cœur vibrer pour grandir en intelligence émotionnelle, la clé du changement pour Philippe Guillemant (cf. Le grand virage de l’humanité, Ed. Guy Tredaniel, 2021).
Encore faut-il, à mon avis, bien comprendre que le cœur sans intellect peut-être sérieusement bébête et que, par voie de conséquence, une intelligence émotionnelle sans Intelligence – la connaissance et la compréhension des lois de l’univers –, coupe nos pensées de notre cœur, et, par voie de conséquence, coupe spirituellement notre âme de notre esprit (cf. mon bulletin du Solstice d’été 2022 qui a enclenché le processus spirituel qui nous amène à ce Solstice d’hiver: Esprit es-tu là).

En conclusion provisoire : L’enjeu spirituel de l’invitation cosmique de ce Solstice d’hiver 2022 est d’élever avec intelligence, via un intellect lumineux, la fréquence vibratoire de notre énergie-cœur, car comme nous le rappelle très justement Philippe Guillemant : « Nous adressons notre futur par nos pensées portées par la vibration de nos émotions ».
Pour rappel : La grande conjonction Jupiter/Neptune qui nous a accompagnés tout au long de 2022 se termine le 20 décembre et ne reviendra qu’en 2176. Jupiter qui est resté un bon moment chez lui en Poissons, entre en Bélier (le signe du commencement) le 20 décembre juste à temps pour le Solstice. C’est ce mouvement céleste qui donne le « la » du solstice en tant que nouveau tournant de l’ère du Poissons doloriste à un nouveau paradigme du cœur en résonance avec le Verseau.
En pratique : il s’agit de secouer l’inertie entretenue par les confinements et autres gadgets qui ont favorisé depuis deux ans notre peur de l’autre, la méfiance, voire la sidération. Entendons l’appel du Ciel du moment à être super cœurageux, pour oser réveiller un cœur pas mal anesthésié par la « distance sanitaire » 🙂
Le Solstice et la trêve de Noël nous préparent à prendre une grande décision pour le passage 2022-2023 : la résistance au côté pantouflard du cœur entretenu par la crise en cours. (Cf. P. Bruckner : Le sacre des pantoufles, Ed. Grasset, 2022).
Un conseil : mettez cette année des chaussures (et pas des pantoufles 🙂) plus grandes que votre pointure actuelle sous le sapinpour prendre plus votre pied en 2023 en dépit de ce que des intellects au cœur rétréci pourraient chercher à nous imposer pour faire obstacle au renouvellement de l’humanité en cours.

En guise de souhait pour de belles fêtes de fin d’année, je vous invite de tout mon cœur à être au rendez-vous du changement de paradigme sur l’amour et sur notre énergie relationnelle jusque dans l’amour humain et sexuel, que nous propose ce Solstice d’hiver 2022.
En route vers une spiritualité christique du cœur, incarnée dans la relation (cf. voiedelamoureux.com 🙂).
Philippe Bonato s’associe à moi pour vous souhaiter en cadeaux de Noël, un intellect solaire et un cœur vibrant, une énergie d’amour intelligente, sensible et non blessable, à partager avec vos proches et à émettre dans l’univers pour qu’elle soit répandue sur le monde entier.
Pour cela, mettons ensemble à notre programme 2023, l’Objectif-Cœur concret : être sensible et pas blessable.

Arouna

Autres articles de la même catégorie

Bulletins
Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024 • Bulletin-audio (et vidéo)

Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024 • Bulletin-audio (et vidéo)

Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024, c’est que dans la logique du Wessak à rallonge de cette année, cette Pentecôte 2024 est aussi à rallonge (voir mes précédents bulletins).
Après avoir échangé sur ce sujet avec mon ami astrologue Philippe Bonato, nous en sommes arrivés, en accord avec sa lecture du Ciel, à dire que la Pleine Lune du 21 juillet (plus quelques jours ;-)) semble être le temps d’accomplissement de ce Printemps Pascal 2024, avec son passage de Pâques/Pessah, l’Ascension, le double Wessak et la Pentecôte.
Quelle bénédiction que cette rallonge, n’est-ce pas ? Car honnêtement, qui n’a pas besoin en ce moment de plus de temps pour intégrer tout ce qui s’est passé depuis Pâques avec ce monde qui a l’air de marcher sur la tête ?

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato + L’écho personnel d’Arouna • La Pleine Lune de la Sagesse

Lecture astrologique de Philippe Bonato + L’écho personnel d’Arouna • La Pleine Lune de la Sagesse

Si vous avez une sensibilité astrologique, plongez vite dans le bulletin d’astrologie spirituelle de mon ami Philippe Bonato et vous comprendrez mieux qu’à la lumière de l’astrologie sidérale ou tropicale, il est "juste" de célébrer en cette année comiquement cosmique deux Wessak. Après une plongée spirituelle avec le Wessak d’avril dans un temps particulièrement chahutant pour le monde et pour nous, entre Pâques et la Pentecôte 2024, nous célébrons avec cette Pleine Lune de Mai, la naissance, et surtout l'Illumination de Bouddha, l’esprit incarné de la Sagesse via la Compassion.

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune de la libération

Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune de la libération

La Nouvelle Lune aura lieu le 8 Mai 2024 à 3h21 en temps universel, 5h21 à Paris.
Le Ciel nous appelle à nouveau à développer au plus profond de nous-mêmes un esprit de Paix.
C'est le 8 Mai que nous commémorons la fin de la terrible 2ème guerre mondiale qui fit de 50 à 85 millions de morts.
La grande conjonction Jupiter-Uranus en Taureau du 21 avril dernier avait eu comme précédent, je le rappelle pour celles et ceux qui suivent mes bulletins, le 8 Mai 1941. 4 années après, jour pour jour, le 8 Mai 1945 voyait l'arrêt total des hostilités.

lire la suite »