La tempête avant le calme • Nouvelle Lune du 25 septembre

Bulletin astrologique de Philippe Bonato

Bonjour à toutes et à tous,

La Nouvelle Lune aura lieu le 25 septembre 2022 à 21 h 54 en temps universel, 23 h 54 à Paris, 17 h 54 à Montréal.

Le Soleil et la Lune ont rendez-vous en Balance, un grand signe vénusien, marquant ainsi le début de l’année Lunaire, appelée Roch Hachana dans la Tradition hébraïque.
De fait, dès le 23 septembre, jour de l’équinoxe, nous avons une grande semaine énergétique à vivre.

  • Le 23, à l’équinoxe, la nuit est égale au jour, en tout point du globe. Lors d’un équinoxe, le Soleil est situé perpendiculairement à l’équateur pour former un Carré avec les pôles.
    Un Carré ? Vous le savez déjà, le Carré est une configuration énergétique bousculante et exigeante. Voici pourquoi nous sommes toujours fortement interpellé·es dans le passage à l’automne ou au printemps. Le Ciel tient à nous avoir en éveil ! Mais cette année, il y tient plus que jamais 🙂 soutenu par la particularité propre à cet automne 2022 : La conjonction Soleil-Mercure est au degré zéro de la Balance.
  • Le 25, c’est la Nouvelle Lune, c’est traditionnellement la date de la véritable rentrée qui a toujours lieu lors de la première Nouvelle Lune de septembre ! Ce qui invite également à l’éveil. Particularité à noter: Soleil-Lune sont opposés à un Jupiter en Feu dans le Bélier, ce qui est puissamment énergétique.
  • Le 29, c’est la Saint-Michel, ce bon Archange ne nous appelle jamais à céder à la torpeur. Son énergie lumineuse est extraordinairement dynamisante. Encore un appel à l’éveil. Particularité 2022 : C’est au tour de Vénus de se trouver sur le degré zéro de la Balance.

Serait-ce une semaine propice à un grand réveil ? En tout cas, on ne pourra pas dire que le Ciel ne nous y incite pas ! D’autant qu’il y a toujours bien sûr le grand Carré Saturne-Uranus toujours en présence. Traduction : En route pour des tensions maximum ! Nous avons abondamment souligné avec Arouna qu’il était important de bien intégrer spirituellement le sens de ce Carré pour grandir vers plus de Soi en moi (Cf. nos précédents bulletins astrologiques).

En résumé : La période est véritablement très puissante. Accrochons-nous donc car les planètes, pour la plupart, sont toujours en rétrogradation ce qui ne facilite pas la clarté d’esprit. Mercure qui est supposé symboliser notre “intelligence” est lui-même rétrograde ! Ce qui signifie “clairement” que nos idées ne sont pas toujours très “claires” en ce moment.

Explorons tout d’abord le degré zéro de la Balance pour mieux saisir le sens profond de l’influence vénusienne de ce signe.

Dans la Volasfera, traduite en français par Janduz, qui fut produite par le mystique gallois clairvoyant Charubel au XIX ème siècle, chaque degré du Zodiaque porte un commentaire qui en signe la valeur énergétique.
Voici ce qui est dit du degré zéro de la Balance :

“a man with a drawn sword in an aggressive attitude”
“un homme avec une épée nue dans une attitude agressive”

Il est étrange que ce premier degré soit l’expression d’une attitude nettement martienne plutôt que vénusienne lorsqu’on sait que le signe de la Balance est le signe de l’harmonie et de l’équilibre, dans lequel Vénus, la planète de la paix, règne en maître.

Si nous étudions dans le détail le septième travail d’Hercule qui correspond au septième signe, la Balance, nous allons mieux comprendre pourquoi.

Notons au passage que le nombre 7 porte une haute vibration au cœur du vivant. Nous le prenons souvent comme référence : Les 7 couleurs, les 7 notes de musique, les 7 chakras principaux, Dieu lui-même se reposa le 7ème jour. S’agirait-il pour les petits humains que nous sommes d’apprendre à trouver le repos au sein même de situations chaotiques ? Et le 7ème travail d’Hercule : La capture du sanglier d’Erymanthe, nous donne des pistes plus qu’intéressantes !!!

Quand Eurysthée, l’instructeur d’Hercule, lui donna comme travail, la maîtrise des besoins que réclament notre nature inférieure, symbolisé par le sanglier d’Erymanthe, sans avoir à recourir à la violence, Hercule sourit pensant que la tâche s’annonçait facile. La suite nous prouvera que non, surtout à l’instar du symbolisme que porte le degré zéro de la Balance, et n’y-a-t-il pas actuellement beaucoup de violence dans l’air ?
Le sanglier résidait sur le mont Erymanthe en Arcadie, terre fertile où les habitants produisaient tout ce qui était nécessaire à une vie d’abondance et de quiétude heureuse. Sur le chemin, Hercule rencontra un grand ami, Pholos le centaure, qui ravi de le revoir lui proposa l’hospitalité. Ils se mirent à philosopher et à échanger avec la “plus” pure des intelligences. Au moment où les “plus” hautes valeurs que l’esprit pouvait saisir se proposaient à eux, Pholos eut l’idée d’observer une pause pour aller “plus” loin ensuite… Plus, plus, plus !
Sais-tu, dit-il à Hercule, que Dyonisos m’a offert un présent digne des Dieux : un tonneau qui contient tous les délices de la vigne.
Ils percèrent le tonneau, s’adonnant aux bonheurs dyonisiaques (nous pouvons considérer ce tonneau comme le symbole de l’hédonisme). D’autres centaures attirés par les effluves du divin nectar, constatant que la barrique fut vidée sans aucun partage, furent pris de fureur et la demeure du sage Pholos se transforma vite en un terrain de terrible désolation. Les morts jonchaient le lieu du désastre, tant la bagarre fut violente. Doit-on y voir une analogie avec ce que nous pourrions vivre sur notre planète si l’avidité s’emparait de nous avec de surcroît un refus de partage ?

Pour rappel : La Balance est le signe du partage équitable et harmonieux !

Très affecté, Hercule se remit en route vers le mont Erymanthe où sévissait le gigantesque sanglier (le matérialisme sans limites), qui pillait toutes les récoltes que produisaient les habitants par leur bonne industrie. Après sa funeste expérience, il n’oublia pas, comme lui avait demandé Eurysthée, de déposer toutes ses armes, épée, dague, arc et flèches, javelot (et toutes les delicatessen nucléarisantes) hormis sa légendaire massue taillée dans le bois d’un arbre millénaire. Arrivant sur place, les habitants lui firent part des terribles dégâts que produisait la bête à la nature insatiable. Des immondices couvraient une large partie du territoire, le sanglier y semblait parfaitement à son aise (métaphoriquement, nous pouvons considérer notre consumérisme exacerbé comme étant ce sanglier). Hercule se dirigea vers l’animal très calmement en maîtrisant totalement son état émotionnel. Le monstre qui ne connaissait que la violence fur surpris par la douceur que produisait l’attitude d’Hercule : Une assurance et une force intérieure que seule la douceur vénusienne est capable de générer. Méfiant il préféra battre en retraite.

Le mythe possède deux versions, l’une vénusienne et l’autre saturnienne… Logique, puisque la Balance possède deux maîtres : Vénus et Saturne.

Version vénusienne : Guidé par Vénus, Hercule empli d’une grande force intérieure suivit le sanglier pas à pas. Celui-ci, très impressionné par cette force toute en douceur qui se dégageait du héros refusa une confrontation directe. Hercule parvint ainsi à diriger la bête vers le sommet de la montagne, le domaine des neiges éternelles. La blancheur immaculée portait les traces du pesant animal, si bien que Hercule put constater que son chemin était toujours le même. Il creusa alors un simple puits avec un toit de légers branchages couverts de neige sur le parcours du sanglier qui tomba dans le piège sans qu’Hercule utilise la moindre violence par une ruse digne de Vénus. (Gandhi fut sans nul doute un grand Hercule vénusien). Hercule n’eut plus qu’à ficeler le sanglier et à l’amener au village où les chants de bonheur et les cris de joie firent plaisir à voir.

Version saturnienne : Toujours empreint de la même douceur, Hercule ramassa une solide branche d’olivier, l’arbre de la paix, pour s’en servir comme maillet en tapotant de façon régulière sur sa massue faite d’un bois si ancien qu’elle vibrait divinement. Les sons harmoniques ainsi produits, furent insupportables aux oreilles du sanglier qui s’enfuyant, arriva sur une falaise escarpée là où il est conseillé d’avoir un solide sens de l’équilibre. Hercule s’amusait de le voir si terrifié et perdu et ne put s’empêcher de rire aux éclats quand l’animal obèse vacillant glissa dans le fond du ravin où Hercule n’eut qu’à le ligoter et l’emmener au village.

Notez que dans les deux cas, l’histoire finit de la même façon : C’est une liesse populaire qui salue l’arrivée d’Hercule tout souriant et impressionnant de calme et de douceur.

Le sanglier symbolisant notre goût pour le matérialisme qu’alimente tous nos faux-moi, nous apprenons qu’il est salutaire de pratiquer l’autodérision par rapport à nos faux-moi ou lorsque nous nous retrouvons au fond d’un ravin pour manque d’équilibre ! Voir l’invitation d’Arouna à l’équilibre dans son bulletin-vidéo sur l’équinoxe d’automne “La Force de la Douceur”.

Rappelez-vous que lorsque nous menons la bête vers les plus hautes valeurs de l’Esprit, vers le Soi, symbolisées dans le mythe par les neiges immaculées, elle disparaît d’elle-même tout en douceur sans que nous ayons à nous contraindre par une discipline trop autoritaire.
La pédagogie est une vertu saturnienne. En bonne pédagogue saturnienne, Arouna confirme avec l’Arbre de Vie que cette Nouvelle Lune est un appel insistant à entamer un travail spirituel sérieux sur l’équilibre. Et surtout ne nous arrêtons pas en cours de chemin pour faire une pause comme Pholos et Hercule. C’est un travail constant pour contrer les tentations de plaisirs qu’il nous faut soutenir pendant cet automne !

Pour rappel : Saturne c’est la force de la Loi. Sur tous les frontons des palais de justice, nous pouvons y voir graver une balance, symbole de justesse, de justice. Quand le fléau ou la flèche (symboles saturniens) de la Balance est droit et aligné en nous, comme dans une posture de Yoga, l’équilibre est bon ! Ce sont les lois de la pesanteur ou mieux, les lois de l’équilibre qui manquèrent au sanglier et qui le firent chuter lamentablement.
Notons tout de même que c’est le seul travail d’Hercule qui finit dans la liesse et réjouissons-nous à chaque fois que nous ne nous laissons pas déséquilibrer soit par la facilité, soit par l’inattendu !

Vénus et Saturne n’ont pas le même impact vibratoire, il faut savoir reconnaitre les pièges de l’un et de l’autre avec discernement. Entre les deux mon cœur balance … Les natifs du signe de la Balance connaissent bien cette problématique.

Reste la proposition d’Arouna : toujours chercher l’équilibre entre les contraires, le UN dans le deux en ne transgressant pas le principe de polarité (cf. son bulletin de l’équinoxe d’automne)

Notons néanmoins que, avec Jupiter en Bélier, signe de Feu, opposé au Soleil et à la Lune, nous pourrions manquer de modération dans nos actions, d’équilibre donc, ce qui pourrait accentuer la pression du Carré Saturne-Uranus qui arrive au paroxysme de sa force vibratoire jusqu’au 23 octobre, date après laquelle l’étau se desserrera.

Emplissons-nous donc de forces vénusiennes, de cette douceur bienfaisante à répandre sur la planète. Initions-en nous-mêmes dès maintenant l’équilibre que porte la Balance ce qui aidera à mettre de la paix dans le monde qui en a bien besoin, d’autant que les tensions Saturne-Uranus dans leur expression négative peuvent toujours dégénérer en conflit majeur. Les forces vénusiennes en sont l’antidote idoine et le sanglier tombera de lui-même en nous et dans le monde !

Qu’une conscience de paix se lève et nous passerons de la tempête au calme.

Arouna se joint à moi pour vous souhaiter une belle nouvelle année lunaire, pleine de douceur et d’espérance.

Gardez la Lumière,

Philippe

Libre-accès à l'enseignement d'Arouna

Comment s’inscrire pour voir les cours-vidéo ?

L’enseignement d’Arouna est en libre-accès sur inscription. Ce n’est pas pour autant gratuit.
Nous annonçons le tarif-juste-pour-nous.
Vous faites votre tarif-juste selon ce que vous sentez/pensez juste pour vous.
C’est une économie de Don-Échange
>> S’inscrire aux cours-vidéo

L’inscription à l’École en ligne donne libre-accès à tous les cours-vidéos.

Vous ne voulez voir que quelques cours ?

Faites un paiement ponctuel, à la carte, comme vous paieriez une place de cinéma, un DVD ou une VOD.

Vous désirez essayer “pour voir” ?

Inscrivez-vous à 0€, regardez et décidez 🙂
– Après une période d’essai d’une durée raisonnable, faites votre paiement.
– Évaluez ce que vous recevez de l’enseignement d’Arouna pour décider votre tarif-juste en fonction de vos possibilités réelles.

Inscriptions Spécifiques : Universités, Ateliers, Bulletins, etc.

L’accès aux Universités, ateliers spéciaux, bulletins Au Fil du Réel se fait par des inscriptions spécifiques, également en Don-Échange.

Autres thèmes

Recevez notre Newsletter

Suivez Arouna et l’école en ligne de La Voie de l'Amoureux
l’actualité d’Arouna : dates des ateliers, conférences, médias et autres évènements
l’actualité de l’école en ligne.

Autorisation

Merci ! Vous allez recevoir un email de confirmation.