Lecture astrologique de Philippe Bonato • Une Lune de Paix

Pleine Lune du 25 mars

Bonjour à toutes et à tous,

La Pleine Lune aura lieu le 25 Mars à 7h en temps universel, 8h à Paris, 3h à Montréal, 15h à Hong Kong.

Nous sommes entrés depuis l’Équinoxe dans le signe du Bélier, et c’est une grande période à vivre qui se présente à nous avec une telle concentration d’énergie que c’est la plus importante de l’année 2024.

Nous allons observer jusqu’au 21 Avril deux éclipses, Pâques et la grande conjonction Jupiter-Uranus qui va décupler la puissance vibratoire de Pluton entré depuis peu en Verseau dont Uranus est le Maître. Je décrirai cela plus en détail sur mon site.
Vous savez, c’est comme un grand show céleste qui s’annonce, attention mesdames et Messieurs ça va commencer !
Que ce trait d’humour ne nous fasse pas oublier que ce mois où le Soleil traverse le signe du Bélier est déterminant pour notre futur proche. Il s’agit de donner dans cet espace temps le meilleur de notre Cœur.

Le Soleil à 5°07 du Bélier, la Lune diamétralement opposée à 5°07 de la Balance se trouve dans la pénombre de la Terre. Ce phénomène est appelé éclipse pénombrale. La Lune ne disparaîtra pas, mais nous pourrons observer un léger voile la recouvrir. Les éclipses se produisent quand l’axe des nœuds lunaires coïncide avec celui de la Lune et du Soleil. Une éclipse révèle un sens caché, pénombrale signifie que nous allons être subtilement touchés tout en délicatesse d’expression avec un discret parfum de mystère. C’est un appel à être particulièrement attentifs à tous nos ressentis intérieurs pendant cette Pleine Lune.

On accorde la maîtrise du Bélier à Mars. Mais, pour interpréter l’injonction énergétique du moment, nous laisserons la planète rouge de côté pour nous intéresser au Soleil, le deuxième maître du Bélier, qui est exalté dans ce signe de Feu.

Le Soleil symbolise la force du Cœur, l’énergie de l’Amour.
À propos du Soleil Omraam Mikhaël Aïvanhov écrivait ces quelques lignes dont nous pouvons nous inspirer :

«Plus nous nous approchons du soleil avec notre esprit, notre âme, notre pensée, notre cœur et notre volonté, plus nous nous approchons du centre qui est Dieu, car dans notre univers, le soleil est la représentation visible, tangible de la Divinité. Toutes les définitions que les différentes religions ont données de la Divinité pâlissent devant l’image éclatante du soleil, tellement plus concrète et proche de nous. Le soleil est la porte, le lien, le médium grâce auquel nous pouvons rejoindre le Seigneur.»

Nous sommes dans un moment difficile pour notre planète où nous entendons des paroles bellicistes ici et là qui pourraient produire un embrasement général à partir des malheureux conflits de guerre actuellement en cours que nous devons tenter d’arrêter sans délai.
Arouna soulignait que nous sommes dans une année du Dragon de Bois, et que trop de bois qui s’embraserait aurait d’affreuses conséquences. En effet, vigilance, le bois prend feu facilement.
Mars porte l’esprit de guerre, Le Soleil l’esprit de l’Amour.
Nous sommes devant un choix. De quel côté allons-nous nous engager ?
Il semble évident que nous sommes tous partisans de la Paix, mais que faisons-nous réellement pour que s’installe la bienveillance, le sens du partage et l’équilibre de nos états d’être émotionnels ?
Uranus symbolise le changement soudain, Jupiter l’expansion s’exprimant dans une grande dimension.
La grande conjonction Jupiter-Uranus qui prendra place le 21 Avril, en tout début du Taureau juste à la sortie du Bélie , est une sorte de méga accélérateur de particules.
L’énergie martienne ou bien l’énergie solaire pourront s’accélérer de la même façon.
De quel côté allons-nous nous engager ? Si nous voulons sortir de l’absurdité du moment, Le signe de Terre du Taureau appelle à des actions concrètes.

Si le Soleil est en Bélier, la Lune est en Balance en éclipse pénombrale, portant un voile de mystère. Cette Lune est inspirante si nous voulons bien nous concentrer pour capter le subtil message qu’elle porte.

La Lune est dans le signe d’Air de la Balance.
Le signe de la Balance correspond au 7ème travail d’Hercule :
La capture du Sanglier d’Erymanthe : Ou la quête de l’équilibre.

Eurysthée l’instructeur d’Hercule le mis en garde avant qu’il ne parte vers la septième porte céleste : « Garde ton équilibre et ne provoque aucune tuerie. »
Un sanglier, un animal énorme, dévastait le Nord ouest de l’Arcadie au pied du mont Erymanthe. Les habitants de cette région très fertile voyaient les récoltes régulièrement dévorées par l’insatiable appétit de la bête. Son cuir épais ne pouvait être entamé par les flèches et les fourches de ces habiles travailleurs de la Terre si bien qu’ils étaient contraints de vivre dans un état de grande pauvreté.
En chemin vers sa tâche, Hercule rencontra son grand ami le centaure Pholos. Heureux de se revoir, ils percèrent un tonneau de vin capiteux dont les effluves attirèrent d’autres centaures. Ne voulant pas partager, sous l’effet enivrant du nectar, l’ego proéminent d’Hercule perdit toute mesure et il s’ensuivit une épouvantable bagarre dans laquelle plusieurs centaures périrent ainsi que son grand ami Pholos !
Quel échec dans sa quête !

La Balance comme son nom l’indique est le signe de l’équilibre.

Hercule se rappela les sages paroles de son instructeur qui pourtant l’avait averti d’un possible désastre. II comprit la terrible leçon, car il perdait un ami cher, et décida de déposer toutes ses armes avant d’aller affronter le sanglier afin de ne pas risquer de provoquer une nouvelle catastrophe.
Il découvrit facilement la trace de l’énorme bête car les empreintes étaient profondes. Voyant la taille du monstre démuni de ses armes, Le héros se mit à réfléchir intensément, il ne voulait pas employer la violence pour mettre hors d’état de nuire la vilaine bête. Vénus la planète, maître de la Balance est la marque de l’harmonie, pour arriver à ses fins, Hercule dut mettre en œuvre des valeurs vénusiennes.
Il poursuivit le fléau sans relâche, mais sans violence pour l’amener vers des collines aux flans escarpés. Le sanglier fuyant Hercule qui le harcelait sans cesse, gêné par son imposant embonpoint, perdit l’équilibre pour finir par tomber au pied d’une falaise dans un profond bourbier gluant et visqueux. Voyant le puissant animal se débattre furieusement pour se sortir de la fondrière, Hercule ne put s’empêcher de rire, tant le monstre avait l’air ridicule en agitant son gros corps bouffi. Il n’eut plus qu’à ficeler la bête pour la ramener au village. Ce fut la fête, une joie se répandit dans tous les cœurs et une hilarité générale accueillit le monstre quand ils le virent ligoté étroitement, hoquetant et éructant, essayant de se libérer en agitant ridiculement ses grosses pattes.

Le Mythe nous parle d’équilibre.
Le sanglier symbolise notre ego qui peut devenir monstrueusement difforme quand nous perdons toute mesure dans nos expressions. Comme cet animal sauvage nous pouvons perdre l’équilibre et tomber dans une mare de boue profonde et glauque.
Le remède ? Savoir rire de cet ego bouffi ! Savoir rire de nous-même pour revenir spirituellement vers l’équilibre. Comme Hercule, déposons les armes, en nous rappelant que l’égo a un cuir épais à l’instar du sanglier et tentons de nous retrouver dans la joie et le partage comme le suggère l’épilogue de l’histoire.

Une conjonction Jupiter-Uranus est un accélérateur de particules, disais-je en préambule, nous pourrions avoir de très heureuses surprises si nous orientions nos pensées vers de véritables envies de paix, de partage inspirées par l’écoute bienveillante. Notre planète ne changera pas si nous ne changeons pas nous-mêmes. Il convient de s’engager concrètement dans toutes les actions qui proposeront la Paix. Les excès égotiques mènent à la guerre. La Balance est le signe de ce qui est juste, c’est le message puissant et ferme de cette Lune en éclipse pénombrale.

Pâques approche, célébrons la résurrection du Christ en rappelant le message de Jésus : « Aimez-vous les uns les autres »

À toutes celles et ceux, sachant rire du gros sanglier qui parfois nous accompagne, je souhaite une belle arrivée sur le Soleil de Maître Aïvanhov, ce qui en somme serait de savoir prendre le chemin de l’Amoureux comme le suggère Arouna dans son enseignement.

Gardez la Lumière,
Philippe

Autres articles de la même catégorie

Bulletins
Un Solstice d’Été 2024 à rallonge • Bulletin-vidéo

Un Solstice d’Été 2024 à rallonge • Bulletin-vidéo

Ah le Solstice d’Été 2024… comme j’aurais aimé vous dire aujourd’hui qu’après le printemps super exigeant, spirituellement parlant, que nous avons eu entre Pâques et la Pentecôte 2024, nous entrons enfin dans un été de "vacance" solaire… mais non… et le temps météorologique le souligne bien, pas besoin de faire tourner les tables pour voir que nous entrons dans une toujours très exigeante phase de chaos… dans le monde… en France et donc, en miroir, dans notre monde intérieur !
Je vous en dis plus dans mon bulletin-vidéo « Au Fil du Réel » spécial Solstice d’été à rallonge, un bulletin plus long que d’habitude, un bulletin à rallonge en quelque sorte 😉 car il pourra faire écho pour vous jusqu’à la fin de cette exigeante et costaud année 2024… et même peut-être un peu plus longtemps…

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Pleine Lune du 22 juin

Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Pleine Lune du 22 juin

Lisez bien le bulletin de la Pleine Lune du 22 juin de mon ami Philippe Bonato. Il confirme avec sa lecture spirituellement astrologique ce que je sens profondément : nous entrons bien avec cette Pleine Lune dans un Solstice d’Été à rallonge. L’été spirituel ne commencera qu'avec l’entrée dans le signe du Lion vers le 23 juillet.

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune nous offre la Connaissance

Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune nous offre la Connaissance

Je dois humblement avouer que rien ne me vient en écho au bulletin de Philippe Bonato sur cette Nouvelle Lune… Juste envie de partager avec vous, en ce temps quelque peu "vide" de mots pour moi et peut-être pour vous aussi, de Nouvelle Lune en Gémeaux, qu’il est des moments où il faut avoir l’humilité de dire "je ne sais pas". Dans ces moments, en attendant que la Connaissance promise par cette Nouvelle Lune ramène de la lumière dans notre ignorance, c’est à l’Espérance que j’invite "celui-qui-ne-sait-plus" à se raccrocher avec Foi dans l’Amour divin.

lire la suite »