Une Lune qui maîtrise la peur • Philippe Bonato & Arouna

Bonjour à toutes et à tous ,

La Nouvelle Lune aura lieu le 28 Juillet 2022 à 17h55 en temps universel, 19h55 à Paris, 13h55 à Montréal au 5ème degré du signe du Lion.

Cette Nouvelle Lune porte un puissant message à caractère initiatique et nous allons avoir besoin de toute notre attention pour intégrer l’énergie du moment présent.
De cette Nouvelle Lune à la prochaine Pleine Lune du 12 Août, le ciel nous demande d’engranger les magnifiques descentes de hautes énergies spirituelles que nous avons reçues depuis la dernière Pâques jusqu’à la Pentecôte. 
Exceptionnellissime descente d’énergie, faut-il encore le rappeler ?
Allons explorer tranquillement quelle en est sa nature en prenant tout notre temps…
En effet, Saturne le Maître du temps étant en Verseau, le signe en face du Lion, il a une position idéale pour observer de toute sa puissante sagacité si nous prenons le bon chemin. Cette énergie saturnienne structurante et exigeante ne manquera pas de nous interpeler en cas de manquements… Ainsi, nous sommes clairement prévenu·es qu’il va falloir donner le meilleur de nous-mêmes en ce temps de Nouvelle Lune en Lion. 

De quoi s’agit-il donc ? 

La Lune et le Soleil seront au 5ème degré du Lion.  
Notons les correspondances :​
• 5ème degré en Lion
• Le Lion : 5ème signe
• L’anéantissement du Lion de Némée le 5ème travail d’Hercule. 
• Cinq : le nombre de l’Homme (de L’Humain).
• Cinq : le nombre de la créativité.
Le Ciel veut vraiment que nous progressions et que nous découvrions notre véritable Essence d’Être par rapport à notre moi identitaire (Voir le bulletin d’Arouna sur le sujet

Le Lion symbolise le « moi » animal assujetti à toutes les peurs de la création : Trouilles, pétoches, angoisses, anxiétés, sentiments d’insécurité… qui alimentent notre « moi » qui passe par l’expression de nombreux faux-moi avec lesquels nous nous promenons tout au long de notre existence.  
Devenir un véritable Lion, c’est savoir maîtriser toutes ces peurs qui nous traversent afin de pouvoir nous exprimer dans notre juste expression d’Être, que nous pouvons appeler l’Ego. Ce grand nettoyage doit passer par l’humilité, du latin humus qui signifie la terre, la matière. C’est dans le Lion que nous prenons conscience de notre aspect « matière ».

Notre travail d’Hercule : 
Le cinquième travail qu’Eurysthée, le maître instructeur, demanda à Hercule fut justement l’anéantissement du Lion de Némée. 
Il n’y aura pas de quartier, notre « moi » animal doit un jour totalement disparaître !
Némée était une région où régnait un puissant fauve qui terrorisait tous les habitants. Némée symbolise notre psyché, l’habitat naturel et universel de nos faux-moi. Traduction : Dans cet habitat, un Lion vit en chacun·e de nous.
Hercule demanda à toutes celles et ceux qu’il rencontrait où se trouvait le dangereux animal. Tout le monde l’ignorait et même fuyait devant la question.
C’est en entendant un terrible rugissement venant d’un espace escarpé pas très accessible qu’il localisa la bête. Déterminé et empli de tout son courage, il fonça littéralement sur le fameux Lion de Némée, terrible animal habitué à dévorer toutes personnes qui se présentaient à lui sans rencontrer la moindre résistance. Surpris, le monstre prit peur et s’enfuit devant Hercule qui néanmoins le rattrapa avec la ferme intention de le faire disparaître. Là, ce fut au tour du Héros d’être surpris, car aucune de ses armes ne pouvait entamer le cuir du Lion. Il y laissa sa légendaire massue dans le combat. Même les flèches d’Or d’Apollon, le Dieu solaire, furent inefficaces. Hercule dut se résoudre à combattre à mains nues. Ce qui signifie que dans ce combat, nous ne pouvons employer aucun artifice extérieur à nous-mêmes. C’est avec notre seule force intérieure qu’il nous faut abattre notre « moi « animal. Suivons le modèle d’Hercule ! 
Hercule traqua le fauve jusqu’à son repaire, un coin de montagne où se trouvait une caverne dans laquelle la bête se terrait. Cette grotte possédait deux entrées. Étrange similitude avec la grotte symbolique que nous possédons dans notre cerveau, où se loge notre glande pituitaire qui sécrète de nombreuses hormones nécessaires à la vie et qui, comme par hasard, possède deux lobes :)) 
Quand Hercule pénétrait par une entrée, le Lion refusant le combat sortait par l’autre, si bien que ça n’en finissait pas ! 
Entendons dans ce récit, que le Lion qui représente notre « moi » animal, notre faux-moi, possède plusieurs formes (plusieurs sorties) et qu’il se transforme selon les circonstances. Nous possédons de nombreux faux-moi ! 
Hercule eut l’idée d’obstruer une des entrées par un Feu ardent fait de broussailles qui symbolise la force de l’Esprit. 
Le signe du Lion est porteur d’une grande énigme, car personne ne sait ce qui se passa réellement dans la grotte dans laquelle le Lion fut pris au piège. On entendit de terribles rugissements. La terre trembla, mais on ne sait rien véritablement sur le combat lui-même. On sait juste qu’Hercule progressivement étouffa le Lion, cette partie de nous qui fait obstacle à notre évolution spirituelle, en serrant notre gorge avec de la haine et toutes les peurs qui font de nous les proies de notre nature animale. Et c’est un Hercule resplendissant et triomphant qui réapparut recouvert de la dépouille du Lion, se servant de sa tête comme d’un casque. On y voit toute la puissance vibratoire positive du signe du Lion qui donne cette énergie rayonnante.
Rappelons-nous que c’est donc à mains nues, sans armes ni artifices qu’Hercule terrassa la peur grâce à sa puissante force de caractère. 
Si nous atteignons cet état vibratoire, le faux-moi n’a qu’à bien se tenir, car c’est notre véritable nature qui apparaîtra.
Telle est la leçon du cinquième travail d’Hercule, le cinquième signe. L’Ego n’est plus l’ennemi, mais notre expression légitime en tant qu’Être spirituel – Ego sum : Je suis ! À la condition que notre ego ne soit pas confondu avec nos faux-moi. Un travail spirituel qu’Arouna a engagé dernièrement dans ses enseignements (Voir les cours-vidéo sur sa méthodologie d’élargissement de conscience et ses Universités) en écho avec les invitations du Ciel du moment ! 

Pour nous aider à saisir tout cela, le ciel nous offre cette Nouvelle Lune avec une triple conjonction Soleil-Lune-Cérès. 
Cérès, la déesse de la moisson, symbole de vie terrestre, a la maîtrise de l’énergie Vierge, le signe de l’Humilité non feinte. Une humilité qui n’est pas juste celle qui s’oppose à l’orgueil. Cérès représente la Vierge sage, celle qui porte le contrôle de notre nature mentale… et qui, du coup, raisonne juste. Nous sommes des êtres de raison manipulés par un intellect débordant, d’où les pratiques spirituelles traditionnelles qui préconisent de faire « le vide de pensées ». Ceci est certes très bénéfique pour faire des pauses au milieu de notre agitation mentale, mais cela ne changera rien au fait que nous « pensons » tout le temps ! Nous passons le plus clair de notre temps à « penser ». C’est dans notre nature.
Cérès, proche de la Nouvelle Lune, nous demande de maîtriser notre force de pensée afin qu’elle ne provienne pas de notre faux-moi. Et nous avons cette mini planète, en relation avec la Vierge qui gouverne la partie du corps où se trouvent nos intestins, le second cerveau dit-on, pour nous aider. Penser avec ses tripes ! Cela passe par la conscience du corps et plus précisément, nous dit Arouna, par l’éveil d’une conscience viscérale (voir son interview par Lilou Macé). 
Pour information, cette triple conjonction Soleil-Lune-Cérès ultra puissante est en relation de trigone avec Jupiter en Bélier. Ce qui semble de bon augure, le trigone étant une relation vibratoire très positive qui s’établit entre deux corps célestes, et de surcroît la planète Jupiter représente l’expansion dotée d’une grande force de joie… Donc tout peut aller pour le mieux en ce temps de Nouvelle Lune !  
Cependant, attention !!!  Si nous sommes encore à nous exprimer à travers l’existence de nos faux-moi, c’est cette partie d’être qui va en quelque sorte profiter de cette formidable force d’expansion. Ainsi, le bénéfice de l’exceptionnelle descente d’énergie hautement spirituelle que nous avons reçue depuis Pâques pourrait ne servir à pas grand-chose. Écoutez et réécoutez le bulletin Nouvelle Lune d’Arouna sur cet été de fin de « MOI » et de faim de Soi (https://lavoiedelamoureux.com/bulletin/une-nouvelle-lune-royale/).

Une autre configuration ultra puissante accompagne cette Nouvelle Lune : Une grande croix s’est installée dans notre ciel. 
Saturne en Verseau est opposé à Mercure en Lion tous deux respectivement en Carré avec Uranus-Mars-Nœud Nord conjoints opposés au Noeud sud. Ce qui, en effet, forme une magnifique croix. Cette configuration énergétique est très, très exigeante. Elle nous demande de remettre en question de nombreuses structures intérieures qui sont devenues obsolètes… Ceci prolonge bien sûr le combat que nous avons engagé dans le signe du Lion ! 
Prenons bien conscience qu’un Mercure opposé à Saturne demande à maîtriser notre communication. 
Sans oublier le grand Carré Saturne-Uranus qui se renforce en ce moment pour nous préparer à une rentrée bien chaude dès la fin de l’été. Avec Mars-Uranus conjoints en ce moment, c’est explosif ! Ce n’est donc pas 7 fois qu’il faut tourner la langue dans sa bouche avant de parler, mais 77 fois !!! Car, avec le Nœud Nord qui symbolise le chemin de l’Âme et un Saturne rétrograde, toute mèche allumée nous met en danger d’incendies !! Même si l’explosion n’est pas pour tout de suite, profitons de ces configurations pour maitriser notre communication ! 

C’est la force intérieure, révélée par le travail accompli dans le signe du Lion, qui nous permettra de sortir triomphant et resplendissant tel Hercule sortant victorieux de la contrée de Némée, là où vivent les personnes sous l’emprise de la peur… 
S’agirait-il de Nous ? Non, bien sûr ! Car la peur est maintenant une vieille histoire pour nous, n’est-ce pas ??
Ajoutons que Vénus se tient tranquille et sereine en Cancer, accompagnée de Lilith, ce qui contribue à nous aider à traverser nos épreuves intérieures avec une grande sérénité, même si quelques vieilles mémoires (symbolisées par Lilith) viennent encore nous titiller.  
L’heure est certes au combat, mais les gratifications nous seront délivrées dès la prochaine Pleine Lune. 

À toutes et tous, (ex pétochard·es  ) je vous souhaite, avec Arouna, un magnifique été fait de fin de « moi ». 

Gardez la Lumière
Philippe

Autres articles de la même catégorie

Bulletins
Février bis : Cool ! Ça ajuste.

Février bis : Cool ! Ça ajuste.

Le rythme de la saison est naturellement en cours… En esprit, nous sommes dans le temps du Carême. Sur ce sujet que j’ai déjà beaucoup traité, j’ai juste envie, cette année, de pointer la confusion que certains pourraient encore trop faire entre restriction et purification. Je n’ai pas envie ici d’en faire un cours, juste vous soumettre ce thème comme matière à réflexion en vous invitant à regarder ce qui pourrait se glisser comme haine de soi via la culpabilité plutôt que la responsabilité de transformer le négatif en positif dans ce temps d’ajustement du nouveau en nous. Une transformation énergétique en résonance avec le processus alchimique de transmutation du plomb en or et non avec une ascèse culpabilisée 😊

lire la suite »

Bulletins
La Lune appelle à maîtriser l’illusion • Lecture astrologique de Philippe Bonato

La Lune appelle à maîtriser l’illusion • Lecture astrologique de Philippe Bonato

La Pleine Lune aura lieu le 24 février 2024 à 12h31 en temps universel, 13h31 à Paris, 7h31 à Montréal, 20h31 à Hong Kong.
Cette Lune est essentielle et porte un sens profond. La planète Terre est dans un temps de bascule énergétique, ce qui nous demande une écoute attentive pour nous fondre en conscience dans ce mouvement cosmique.
Un gigantesque cerf-volant occupe la totalité de notre Ciel pour cette Pleine Lune. Il est formé par un triangle équilatéral en signes de Terre surmonté d'un triangle isocèle qui culmine par une triple conjonction Mercure-Soleil-Saturne en Poissons, signe d'Eau, signe de la spiritualité épanouie, mais aussi siège de l'illusion. C'est un signe double.
Le cerf-volant symbolise une vision haute comme un appel à faire preuve de clairvoyance dans notre existence, en d'autres termes d'être capable d'échapper à l'illusion.

lire la suite »

Bulletins
Le je/jeu du mois de février : Ça « neuf » !

Le je/jeu du mois de février : Ça « neuf » !

De partout, on entend la Nature jouer avec nous à 1,2,3 SOLEIL, un jeu adoré de notre enfance. En ce moment, l’enfant en nous est tellement content de sortir de l’hibernation, de célébrer le changement avec les crêpes de la Chandeleur ou pour d’autres, les bougies de Imbolc, la fête Celtique qui marque la transition entre l’hiver et le printemps, que son "je" du moment joue joyeusement avec son plaisir de retrouver le soleil. Malgré le froid, ses rayons discrets illuminent l’énergie du renouveau qui est dans l’air, les oiseaux chantent plus joyeusement et ça perce-neige dans les jardins.
Depuis le temps qu’on meurt à notre vieux moi, qu’on a accompagné notre nativité au cœur de l’hiver, qu’on s’est mis sur notre 31 pour se préparer au nouveau, eh bien il est temps de se dire : ça y est ! ça neuf vraiment 🤩
Sur le fil du Réel, c’est en tous les cas le moment de se le dire et surtout de s’accompagner pour vivre initiatiquement notre moi neuf de façon juste et en harmonie avec notre réalité quotidienne !

lire la suite »