Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune de la libération

Bonjour à toutes et à tous,

La Nouvelle Lune aura lieu le 8 Mai 2024 à 3h21 en temps universel, 5h21 à Paris, 11h21 à Hong Kong, le 7 Mai 23h21 à Montréal.
Le Ciel nous appelle à nouveau à développer au plus profond de nous même un esprit de Paix.
C’est le 8 Mai que nous commémorons la fin de la terrible 2ème guerre mondiale qui fit de 50 à 85 millions de morts.
La grande conjonction Jupiter-Uranus en Taureau du 21 avril dernier avait eu comme précédent, je le rappelle pour celles et ceux qui suivent mes bulletins, le 8 Mai 1941. 4 années après, jour pour jour, le 8 Mai 1945 voyait l’arrêt total des hostilités.
Nous pouvons considérer qu’une mémoire céleste comme la conjonction Jupiter-Uranus en Taureau est une empreinte énergétique qui annonce qu’un esprit de Paix va s’installer sur l’ensemble de notre planète dans les prochains temps à venir. Nous avons retenu cette date comme étant celle de la libération. Uranus est en effet la planète qui porte la Liberté.
À partir du 8 Mai 1945, le monde allait vivre différemment.

Par une étonnante concordance des temps, la Nouvelle Lune a lieu le 8 Mai.
Les autorités célestes tiennent à nous rappeler en produisant une Nouvelle Lune un 8 Mai, que nous pouvons conserver l’immense espoir de voir dans les temps futurs proches un esprit de liberté et de paix emplir nos cœurs.
Nous devrons être vigilants en discernant comment ce nouveau pouvoir s’exercera.
Si l’on retient les valeurs du Verseau qui favorise l’expression individuée, n’attendons pas l’arrivée d’un sauveur suprême qui prendra en charge tous nos problèmes, comptons plutôt sur notre créativité en agissant là où nous sommes. Ainsi se créerons de nombreux cercles de vie qui sauront se mettre en relation sans passer par un pouvoir central.
Plus que jamais gardons la Lumière, en développant une force d’Amour qui ne pourra être endiguée.
Un nouveau monde est en gestation.

Une quintuple conjonction en Taureau est à l’œuvre durant cette Nouvelle Lune.
Vénus-Soleil-Lune-Uranus-Jupiter occupent l’espace que couvre le puissant signe de Terre du Taureau.
C’est un signe fixe qui construit avec conviction en s’appuyant sur des réalités tangibles. De l’esprit de Paix qui envahit de nombreuses consciences, jaillira de très nombreuses questions et les réponses vont fuser nous offrant des solutions inédites et innovantes.
Mars est en Bélier, en domicile, il y est en pleine puissance offrant de la conviction et du courage.
Neptune également en domicile en Poissons accompagné de Saturne pour construire une pensée spirituellement inspirée.
En Taureau, Vénus est en domicile et la Lune y est exaltée, ces deux principes qui se conjuguent positivement vont inspirer nos aptitudes à construire des projets de façon très intuitive portés par un superbe sextile de Cérès, la déesse de la moisson sise en Capricorne.
Mercure vient de rentrer Rétrograde, ce qui pourrait obscurcir la clarté de nos pensées, mais la conjonction à Chiron qui symbolise l’Amour-Sagesse compensera largement nos déficits de communication.
Vibratoirement, tout semble aller pour le mieux, cependant Pluton vient de rentrer en rétrogradation et va se diriger à nouveau vers le Capricorne où il fera un bref séjour de Septembre à Novembre.
Pendant cette rétrogradation, il est possible que le sombre pouvoir de l’Argent qui offre des puissances de nuisance à des dirigeants malveillants vienne nous servir des situations très difficiles à vivre.

Tenir.
Faire face.
S’engager fermement sur le sentier de la Paix.
L’envie de Liberté va s’imposer dans les cœurs et tout faire basculer.
Il y a une quintuple puissante conjonction en Taureau qui symbolise un désir ardent.

La force de notre créativité, la puissance de notre énergie de vie viennent de ce désir ardent qui jaillit de l’expression de notre sexualité.
Comment maîtriser et transcender cette force de vie pour ne pas succomber aux bas instincts de notre nature animale ?

Un héros grec, Hercule eut à affronter un splendide Taureau d’une grande majesté que Poséidon, le Maître des océans profonds, avait offert à Minos le roi de Crète pour qu’il sacrifie le puissant animal à sa gloire.
Minos ne put se résoudre à tuer un animal d’une telle beauté pour le conserver comme suprême géniteur pour son propre troupeau. Il immola à la place le meilleur de ses Taureaux, pensant pouvoir tromper Poséidon.
Le Dieu de la mer ne fut pas dupe et permit à son Taureau sacré d’une blancheur immaculée de s’échapper.
Hercule dans son deuxième travail sur le chemin de l’initiation, reçut l’injonction de capturer le Taureau de Crète pour le ramener à Poséidon.
Quand Eurysthée, son instructeur, confia à Hercule la nature de l’épreuve, il lui livra de simples mots : « Sois calme et observe avec une grande attention tout ce qui vient à toi avant de commencer toute action ».
Hercule se rendit en Crète où il rencontra Minos qui se plaignait d’avoir à affronter un grand fléau en la présence d’un puissant taureau qui ravageait toutes les cultures. Le héros se mit à parcourir l’île.
Les champs dévastés attestaient de la présence de l’animal, mais Hercule ne pouvait discerner où il se trouvait. Après une énième longue expédition à travers le domaine de Minos, Hercule sentit la nécessité de marquer une pause. La nuit venait de se déposer, assis sur une roche élevée, subjugué par la beauté du ciel de Crète, il observait les étoiles qui resplendissaient dans le ciel dans le plus grand calme intérieur comme lui avait conseillé Eurysthée. C’est alors qu’une des étoiles lui apparut, plus brillante que les autres, qui suivait une trajectoire improbable, car elle montait et descendait sur l’horizon sans suivre l’orbe régulier habituel des étoiles. Se laissant guidé par la Lumière de l’étoile, il découvrit le Puissant taureau qui paissait tranquillement dans la fraîcheur de la nuit. Le Taureau sacré qu’avait offert Poséidon possédait une étoile entre ses deux cornes à la place du troisième œil qui luisait comme un phare. Le signe du taureau est gouverné par Vénus qui, nous le savons, déteste la violence. C’est donc dans le plus grand calme qu’il approcha l’animal.
Il « prit le Taureau par les cornes » et de son propre troisième œil il fixa la belle Lumière située entre les deux cornes. Immédiatement, le lien fut établi. Il l’enfourcha entre ses deux jambes, autrement formulé maîtrisa sa sexualité, pour le guider vers la mer et l’emmener vers l’île sacrée des Cyclopes, ceux qui possèdent le troisième Œil qui permet d’accéder à la connaissance du Divin.
Le héros devient celui qui a su maîtriser la force animale.
Le deuxième travail d’Hercule nous indique que pour atteindre les plus hautes sphères de la connaissance, il faut savoir maîtriser notre force de vie, la libido, afin de ne pas succomber au matérialisme que nous imposent nos bas instincts.

Un autre héros grec, Thésée eut à affronter le Minotaure. Pour se venger de Minos qui tenta de le mystifier, Poséidon jeta un sort à Pasiphaé la femme de Minos, qui tomba follement amoureuse du Taureau sacré. De cette étrange union naquît un monstre mi-humain mi-animal qui se nourrissait de chair humaine. Le Minotaure n’est donc pas le Taureau sacré, il symbolise les bas instincts de notre nature animale.
Egée le roi d’Athènes avait une dette envers Minos. Il devait lui livrer tous les neufs ans sept jeunes adolescents et sept jeunes adolescentes que Minos donnait en pâture au monstre. Dédale un ingénieux architecte, avait construit un labyrinthe qui tenait le Minotaure en captivité.
Ce labyrinthe symbolise les méandres de notre psyché qui mène à l’expression de notre animalité. Le Minotaure réprésente nos instincts les plus bas.
Thésée, le fils d’Egée, un courageux jeune homme intrépide et doté d’une grande intelligence, décida d’être un de ceux qui seraient sacrifiés. Arrivé sur l’île de Crète, Ariane, la fille de Minos, tomba éperdument amoureuse de Thésée. Elle lui fournit un glaive d’Or forgé par Héphaïstos pouvant vaincre les adversaires les plus coriaces, et une bobine de fil que Thésée n’avait qu’à dérouler pour retrouver la sortie du labyrinthe. Le glaive d’Or symbolise la force de l’esprit, la bobine de fil le lien d’amour entre une femme et un homme. Descendant vers le fond du labyrinthe, Thésée attendit sagement que le monstre s’assoupit pour lui planter en plein cœur le glaive d’Or. Autrement formulé, quand notre nature animale s’assoupit, nous pouvons monter cette énergie au niveau de notre Cœur sacré par la force de l’Esprit.
Quand Thésée vainqueur revint à la surface, sa victoire n’était pas du même ordre que celle d’Hercule.
Hercule comprit que l’élévation devait être atteinte par le troisième œil, là où se développent nos états intuitifs.
Thésée était inspiré par l’amour purement terrestre d’Ariane. De cet amour il s’en détourna rapidement et revint vers Egée son père à qui il avait promis de gréer une voile blanche en cas de succès et une voile noire pour la défaite. Perturbé par un amour terrestre dont il ne voulait pas, dans la confusion, il rentra au port avec la voile noire. À cette vue Egée son père se jeta du haut d’un rocher et périt. C’est ainsi que Thésée devint roi.
Il n’a pas maîtrisé spirituellement le Taureau sacré qui symbolise la haute créativité du signe du Taureau. Sa victoire n’est que partielle, il échappe au Minotaure qui symbolise nos instincts primitifs par la force de l’amour, certes, mais cet amour est purement terrestre. Ariane sauve Thésée en lui permettant d’élever sa nature amoureuse, mais il existe un Amour supérieur à celui que nous pouvons éprouver dans notre condition d’être humain. Thésée resta donc ancré à la matière et eut à faire face à de nombreux troubles dans l’administration de son royaume.

La Nouvelle Lune vient nous suggérer qu’une énergie sexuelle brute, purement animale, génère des besoins de possession et des envies de pouvoir. Si nous voulons échapper au matérialiste qui s’impose dans notre monde consumériste, il convient d’élever la nature de nos pulsions.
Ainsi débarrassé des peurs qui nous assujettissent nous cesserons de confier du pouvoir à des gens qui n’en valent pas la peine. Le 8 mai célèbre la libération, n’est-ce pas !

À toutes celles et ceux qui sauront prendre « le Taureau par les cornes », je souhaite une belle arrivée sur l’île sacrée des «des enfants du  troisième Œil » où la force d’un Amour transcendé s’exprime en toute liberté.

Gardez la Lumière.
Philippe

Autres articles de la même catégorie

Bulletins
Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024 • Bulletin-audio (et vidéo)

Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024 • Bulletin-audio (et vidéo)

Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024, c’est que dans la logique du Wessak à rallonge de cette année, cette Pentecôte 2024 est aussi à rallonge (voir mes précédents bulletins).
Après avoir échangé sur ce sujet avec mon ami astrologue Philippe Bonato, nous en sommes arrivés, en accord avec sa lecture du Ciel, à dire que la Pleine Lune du 21 juillet (plus quelques jours ;-)) semble être le temps d’accomplissement de ce Printemps Pascal 2024, avec son passage de Pâques/Pessah, l’Ascension, le double Wessak et la Pentecôte.
Quelle bénédiction que cette rallonge, n’est-ce pas ? Car honnêtement, qui n’a pas besoin en ce moment de plus de temps pour intégrer tout ce qui s’est passé depuis Pâques avec ce monde qui a l’air de marcher sur la tête ?

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato + L’écho personnel d’Arouna • La Pleine Lune de la Sagesse

Lecture astrologique de Philippe Bonato + L’écho personnel d’Arouna • La Pleine Lune de la Sagesse

Si vous avez une sensibilité astrologique, plongez vite dans le bulletin d’astrologie spirituelle de mon ami Philippe Bonato et vous comprendrez mieux qu’à la lumière de l’astrologie sidérale ou tropicale, il est "juste" de célébrer en cette année comiquement cosmique deux Wessak. Après une plongée spirituelle avec le Wessak d’avril dans un temps particulièrement chahutant pour le monde et pour nous, entre Pâques et la Pentecôte 2024, nous célébrons avec cette Pleine Lune de Mai, la naissance, et surtout l'Illumination de Bouddha, l’esprit incarné de la Sagesse via la Compassion.

lire la suite »

Bulletins
Le merveilleux agenda cosmique 2024 • Bulletin-audio

Le merveilleux agenda cosmique 2024 • Bulletin-audio

Je persiste et signe : Nous avons bien un Wessak à rallonge :)) jusqu’à la Pentecôte le 19 mai, voire jusqu’à la Pleine Lune du 23 mai pendant laquelle les bouddhistes vont célebrer l’anniversaire du Bouddha.
Un mois ne sera pas de trop pour clarifier et confirmer notre désir d’âme de nous engager comme serviteur du Ciel sur terre. COOL ! Respirons 😅
Cette rallonge que nous offre le merveilleux agenda cosmique 2024 est, en dépit des apparences dans le monde, un temps béni pour nous ouvrir avec autant de liberté et de conscience possible à plus d’amour de la Sagesse.

lire la suite »