Une Lune gentiment sérieuse • Pleine Lune du 7 mars

Lecture d’astrologie spirituelle de Philippe Bonato

Bonjour à toutes et à tous,

La Pleine Lune aura lieu le 7 Mars 2023 à 12h42 en temps universel, 13h42 à Paris, 7h42 à Montréal, 20h42 à Hong Kong.

Le Soleil sera à 16°40 en Poissons et la Lune diamétralement opposée à 16°40 en Vierge, le grand événement important à noter pour cette lunaison est l’entrée de Saturne dans le signe d’Eau des Poissons, très exactement 43′ après le début de la Pleine Lune. 43′ au niveau cosmique est équivalent à moins d’une seconde de vie pour nous. Ceci atteste que cette Pleine Lune porte une très puissante marque Saturnienne. Cette impulsion énergétique va impacter nos vies de façon considérable. Arouna en parlera dans son bulletin spécial « Équinoxe de Printemps », du coup, elle s’associe à moi et ne fera pas de bulletin audio pour cette Pleine Lune.

Revenons à ce sacré Saturne, la planète de la structure, du sérieux et de tout ce qui est « durable » qui va rester près de deux ans et demi en Poissons, le signe de la spiritualité.

Il nous faut explorer très attentivement ce que cette présence saturnienne dans le Ciel signifie du point vue de l’Âme, sans compter que pour célébrer cette grande entrée en Poissons, les Autorités célestes mettent à nouveau l’astéroïde Poséidon, un des maîtres ésotériques du signe des Poissons, dans une position clé à 15°40 en Scorpion, très exactement diamétralement opposé à Uranus en Taureau à 15°40.

Je vous rappelle que percevoir la vibration de l’astéroïde Poséidon demande tout notre recueillement.

Regardons de plus près la prouesse énergétique que produit notre ciel en ce temps de Pleine Lune : il est en effet très improbable qu’une opposition parfaitement exacte se manifeste (prenne donc forme dans la matière) « dans le même moment » où Saturne entre en Poissons et « dans le même moment » d’une Pleine Lune.

Il s’agit d’une concordance des temps absolument stupéfiante ! D’autant qu’à la Pleine Lune précédente du 5 février dernier, une croix céleste toute en subtilité venait nous interpeller et nous initier à l’éveil (cf. mon bulletin et celui d’Arouna ainsi que son Université de printemps qui arrive juste à point nommé).

Si nous avons manqué depuis la dernière Pleine Lune de détermination et de constance, les Autorités célestes, elles, ont de la suite dans les idées, en remettant Poséidon sur le devant de la scène à la Pleine Lune suivante du 7 Mars. Elles veulent par là clairement nous indiquer, que nous devons nous interroger sur ce que représente pour nous la supraconscience et quelles pistes suivre pour s’en approcher. (À nouveau, je vous renvoie au dernier bulletin d’Arouna et à son enseignement.)

En ce qui me concerne, je ne reviens pas sur la symbolique des Poissons, car vous pouvez relire mon dernier bulletin pour cela.

Pour l’heure, je veux souligner que si le Soleil est en Poissons, la Lune, elle, est en Vierge et insister sur cet aspect.

La Vierge dans son énergie vibratoire est un appel à faire preuve de discernement avec toute la précision dont est capable l’esprit de la Vierge sage. Encore faut-il pour cela éviter les pièges que procure un mental trop analytique, le côté Vierge folle qui menace de nous envahir dès que nous nous éloignons de la voie du cœur amoureux.

Saturne entrant en Poissons, demande de la rigueur. La Lune en Vierge a la précision propre à ce signe de la pensée. La précision étant le propre d’une pensée rigoureuse, la Vierge va soutenir fortement Saturne… Que voilà un ciel sérieux de Pleine Lune n’est-ce pas ?

Oui mais ! Devons-nous pour autant nous enfermer dans une attitude repoussant une joie simple, nourrie de poésie et de petits bonheurs à vivre ?

Eh bien, il y a dans cette lunaison qui décidément pense à tout, un certain nombre de sextiles et de trigones qui évitent de se laisser prendre par le mauvais côté de Saturne, qui est parfois un peu trop taciturne :))

La Vierge a pour maître, non seulement Cérès, la déesse de la moisson qui a pour tâche de protéger la vie, mais aussi Mercure, le messager aux pieds ailés, le porteur de la voix intérieure inspirée par Poséidon qui symbolise notre intelligence supérieure qui mène vers la connaissance.

Mercure est en Poissons et donc dit-on en chute, car son signe de prédilection est en face en Vierge. Ceci me donne l’occasion de préciser ce que signifie être en « chute » pour une planète. Ce n’est pas nécessairement quelque chose de négatif. Cela indique que le principe que représente la planète devra faire preuve d’adaptation, qu’il y a quelque chose à résoudre. Mercure en Poissons n’est pas ce porteur du danger d’avoir un mental brouillé par une succession de perceptions illusoires quand nous voulons bien nous donner la peine de discerner les ressentis qui passent toujours par notre corps. Mercure dans le signe d’Eau des Poissons, devient Jean de la Lune, l’inspiré poète capable de nous faire saisir les subtilités d’une pensée poséidonnienne (la supra conscience) en proposant toutes sortes de métaphores ou d’allégories. Il ne devient pas non plus du coup le Mercure de la Vierge qui analyse les situations extérieures à nous-mêmes, mais le porteur de notre voie intérieure… C’est le doux messager qui favorise ce qui jaillit de notre intimité profonde quand l’intuition prend sa place. Paradoxalement, Mercure qui symbolise un mental performant en Vierge, perd en Poissons le principe dualiste séparatiste qui empêche d’entrer en union avec la véritable nature de notre être, notre Soi. (Je vous renvoie à nouveau avec un brin d’insistance vers Arouna et « sa route du moi vers soi », car c’est vraiment dans l’air du temps https://voiedelamoureux.com/agenda/up23-at2/)

En Poissons, Mercure porte une joie, une envie un peu enivrante certes, et alors ? Saturne, le taciturne, peut très bien s’en trouver de se laisser un peu toucher par cette ambiance enivrante. En résumé, si nous avons su saisir ce que signifie faire face à Géryon, le despote qui mène le troupeau de l’humanité (Cf. mon dernier bulletin du 20 février), tout est en place pour penser sa vie positivement de façon très concrète, de manière sérieuse mais avec une joie amoureuse nichée au fond de son cœur.

Yvan Amar, pour nous bousculer et nous faire sortir de la léthargie qui pourrait s’engendrer d’une nature rêveuse aux vœux pieux jamais réalisables, nous disait de tourner le dos à une belle image de nous pour nous observer dans notre vie réelle. Ensuite et seulement ensuite, nous pouvons envisager, parce que l’éveil a commencé, d’aller sur notre chemin d’Âme où en effet les images deviennent belles.

Yvan ne nous dit pas de cesser de rêver à nos projets, mais il souligne que si nous ne prenons pas en compte la réalité de notre condition de vie, notre petite nature égotique tombera dans l’illusion d’un projet, en nourrissant la croyance que puisque j’ai fait une demande à l’univers cela se réalisera. Oh, que non ! Nous interpelle  Saturne, le porteur de la réalité, en cette Pleine Lune.

De fait, cette planète de la rigueur dans le signe des Poissons va nous rappeler durant deux ans et demi que nous devons mettre en place nos projets de façon bien concrète, ce qui n’empêchera aucunement notre spiritualité de s’épanouir… Au contraire !

S’agit-il du moment de la grande bascule où les projets peuvent prendre forme sans contraintes ?

Pour le savoir, attendons sagement l’équinoxe du 20 Mars prochain. Pluton va entrer en Verseau et Mars en Cancer après pratiquement 7 mois passés en Gémeaux. Remarquons que Saturne quitte le signe du Verseau et que Pluton n’y est pas encore entré (pas avant le 23 Mars). Ce qui signifie que, du 7 au 23 Mars, l’énergie Verseau marque une pause. Voilà qui démontre pourquoi le moment de la bascule n’est pas encore tout à fait venu !

À noter qu’il y a d’autres configurations énergétiques, comme certains carrés, dans ce ciel de Pleine Lune, elles n’en sont pas le message principal, c’est pourquoi je laisse d’autres les commenter.

Néanmoins, un warning : Quand Pluton va entrer en Verseau le 23 Mars, il sera diamétralement opposé à la position qu’il occupait en Juillet 1939, à la veille de l’abomination qui commença le 1er septembre 39. Il y aura donc un effet miroir de cette funeste période de notre histoire. Soyons en conscience et projetons de nos cœurs amoureux des ondes très positives afin que le pire ne redevienne réalité.

À toutes celles et ceux que Mercure, le messager ailé visitera, Arouna se joint à moi pour vous souhaiter de belles envolées… très ancrées dans la réalité.

Gardez La Lumière.

Philippe

Autres articles de la même catégorie

Bulletins
Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024 • Bulletin-audio (et vidéo)

Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024 • Bulletin-audio (et vidéo)

Ma bonne nouvelle de la Pentecôte 2024, c’est que dans la logique du Wessak à rallonge de cette année, cette Pentecôte 2024 est aussi à rallonge (voir mes précédents bulletins).
Après avoir échangé sur ce sujet avec mon ami astrologue Philippe Bonato, nous en sommes arrivés, en accord avec sa lecture du Ciel, à dire que la Pleine Lune du 21 juillet (plus quelques jours ;-)) semble être le temps d’accomplissement de ce Printemps Pascal 2024, avec son passage de Pâques/Pessah, l’Ascension, le double Wessak et la Pentecôte.
Quelle bénédiction que cette rallonge, n’est-ce pas ? Car honnêtement, qui n’a pas besoin en ce moment de plus de temps pour intégrer tout ce qui s’est passé depuis Pâques avec ce monde qui a l’air de marcher sur la tête ?

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato + L’écho personnel d’Arouna • La Pleine Lune de la Sagesse

Lecture astrologique de Philippe Bonato + L’écho personnel d’Arouna • La Pleine Lune de la Sagesse

Si vous avez une sensibilité astrologique, plongez vite dans le bulletin d’astrologie spirituelle de mon ami Philippe Bonato et vous comprendrez mieux qu’à la lumière de l’astrologie sidérale ou tropicale, il est "juste" de célébrer en cette année comiquement cosmique deux Wessak. Après une plongée spirituelle avec le Wessak d’avril dans un temps particulièrement chahutant pour le monde et pour nous, entre Pâques et la Pentecôte 2024, nous célébrons avec cette Pleine Lune de Mai, la naissance, et surtout l'Illumination de Bouddha, l’esprit incarné de la Sagesse via la Compassion.

lire la suite »

Bulletins
Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune de la libération

Lecture astrologique de Philippe Bonato • La Lune de la libération

La Nouvelle Lune aura lieu le 8 Mai 2024 à 3h21 en temps universel, 5h21 à Paris.
Le Ciel nous appelle à nouveau à développer au plus profond de nous-mêmes un esprit de Paix.
C'est le 8 Mai que nous commémorons la fin de la terrible 2ème guerre mondiale qui fit de 50 à 85 millions de morts.
La grande conjonction Jupiter-Uranus en Taureau du 21 avril dernier avait eu comme précédent, je le rappelle pour celles et ceux qui suivent mes bulletins, le 8 Mai 1941. 4 années après, jour pour jour, le 8 Mai 1945 voyait l'arrêt total des hostilités.

lire la suite »